Le DG de TDA à propos de la commercialisation des faisceaux satellites d’Alcomsat-1 «Des contenus attractifs diversifiés sont nécessaires»

Lors de la cérémonie de présentation du satellite Alcomsat-1 qui s’est tenue le 8 janvier au CIC,  Alger, Chawki Sahnine, Directeur général de la Télédiffusion d'Algérie (TDA),  a indiqué qu'Alcomsat-1 dispose de 9 transpondeurs dédiés à la diffusion TV et radio par satellite (c'est à dire 9 bouquets de chaines). 
 Il a précisé que les 5 chaines TV publiques (Programme national, Canal Algérie, A3, TV 4 et TV 5) et les 55 chaines radios publiques basculeront vers le nouveau satellite. 
 Il a indiqué que dans le cadre de ce projet, des équipements ont été prévus en vue de diffuser 8 chaines en Haute diffusion HD, 16 chaines en diffusion standard (SD) et 100 chaines radios, ajoutant que TDA utilisera les capacités de ce satellite pour les besoins des échanges télévisuels et radiophoniques pour assurer la couverture des évènements politiques, culturels et sportifs. "Pour entrer sur le marché très fermé de la diffusion par satellite, il y a nécessité d'offrir des prix attractifs", a-t-il relevé. 
Le satellite algérien Alcomsat-1 a été lancé avec succès le 10 décembre dernier, porté par le lanceur chinois Long March 3B, depuis la station Xichang Satellite Launch Center, située dans la province du Sichuan à 2.200 Km au sud-ouest de Beijing. 
Fruit d'un partenariat avec la Chine et dédié notamment aux télécommunications, la télédiffusion et l'internet, le satellite dispose de 33 transpondeurs, dont 9 dédiés à la diffusion de chaînes de télévision et de radios numériques.